Après avoir présidé la mission d’information et d’évaluation « fabriquer à Paris pour relever les défis sociaux et environnementaux » et créer le label « fabriqué à Paris », aujourd’hui je continue à défendre les artisans et les ouvriers du faubourg Saint Antoine en portant leurs voix et leurs revendications à l’Assemblée Nationale.
En votant pour nous, faites entrer ce peuple modeste à l’Assemblée Nationale, Faites entrer ces enfants du paradis qu’ils se perchent tout là haut, aux places les moins chères pour côtoyer le génie de la Bastille.